Avoir une maison saine, 10 conseils et astuces [2020]

Avoir une maison saine est tout aussi important qu’avoir une bonne alimentation, un bon sommeil et une bonne condition physique. 

Peut-être même encore plus important. 

En effet, l’air que nous respirons dans nos maisons se révélerait être plus pollué et toxique que l’air extérieur.

Et étant donné que nous passons en moyenne 16h/jour dans notre foyer, cela peut s’avérer dangereux pour notre santé. 

Ce qui est paradoxal, c’est qu’une petite partie de la population semble se poser la question ou en avoir conscience.

C’est pourquoi, j’ai décidé d’écrire cet article regroupant tous mes conseils et toutes mes astuces pour avoir une maison propre et saine. 

* Dans cet article je vous donne des astuces basées sur l’utilisation d’huiles essentielles.
Sachez que les huiles essentielles sont des actifs très puissants, il faut donc les utiliser avec modération et précaution.

Conseil #1 : purifiez votre air 

Maison saine – Photo de Edward Militaru.

Pourquoi ?

Une maison saine se définit en priorité par un air sain

Et l’air de notre maison serait jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur. 

Les produits d’entretien, les matériaux de décoration ou de construction, les textiles, les colles, les peintures, les moquettes, etc, sont en partie à l’origine de cette pollution. 

Et les conséquences de cet air pollué sont graves pour notre santé, celle de nos enfants et de nos proches. 

Car cela peut engendrer toutes sortes de maladies.

Des maux de tête et de gorge, de la toux, de la fatigue pour les plus légères, allant aux plus graves telles que des crises d’asthme, une oppression thoracique, pour au final, le cancer des poumons

Il est donc vital de purifier l’air de sa maison en adoptant des nouvelles habitudes quotidiennes.  

En pratique

Aérez votre intérieur au moins 10 min/jour.

Peu importe la saison, été comme hiver, il faut que l’air intérieur de votre logement se renouvelle.

Vous allez ainsi faire le plein d’oxygène et surtout libérer votre air de toutes les particules polluantes et de l’humidité qu’il contient.

C’est un geste simple qu’il faut adopter.

Optez pour un purificateur d’air.

Vous avez sûrement entendu parler du purificateur d’air. 

Vous en avez peut-être même déjà un.

Mais même si son nom est évocateur de son utilité, vous ne savez pas trop ce que c’est, ni comment le choisir.

Le purificateur d’air va capter les polluants qui se baladent dans l’air de votre maison pour les filtrer.

Il va donc éliminer les acariens, les champignons, les poussières, les gaz nocifs, etc.

Sur le papier, le purificateur d’air semble être une solution parfaite pour assainir l’air de sa maison.

Mais encore faut-il savoir le choisir, car tous les purificateurs d’air ne se valent pas.

Votre purificateur d’air doit:

Être doté d’un préfiltre à l’entrée, d’un filtre HEPA, et d’un filtre à charbon actif.
Être d’une taille adaptée à la pièce.
Ne pas émettre d’ozone.
Ne pas être trop bruyant.

Sachez néanmoins que le purificateur d’air demande de l’entretien régulier.

Vous devez changer les filtres qui se sont encrassés. 

Sinon il deviendra à son tour une source de pollution.

Utilisez les huiles essentielles.

Je suis une adepte des huiles essentielles.

Que ce soit dans mes cosmétiques ou dans ma maison, ce sont mes meilleures amies.

Pour purifier et assainir l’air de votre maison, elles peuvent être de vraies alliées.

Privilégiez les HE (huiles essentielles) de citron, d’eucalyptus radié, de pamplemousse, de lavande officinale, de romarin à cinéole, de ravintsara et de tea tree (arbre à thé).

Ce sont des HE antibactériennes, antivirales et antiseptiques.

Elles sont donc parfaites pour assainir votre air intérieur et ainsi rendre votre maison plus saine.

Vous pouvez :

Les diffuser

Dans un diffuseur, versez une dizaine de gouttes d’HE de lavande officinale + une dizaine de gouttes d’HE de pamplemousse.

Laissez diffuser une vingtaine de minutes la fenêtre ouverte. Privilégiez les mélanges d’HE.

Les vaporiser

Dans un flacon spray (verre ou plastique), versez 35 ml d’alcool à 70° et 15 ml d’eau, ajoutez ensuite 30 gouttes d’1 à 3 huiles essentielles.

Agitez ensuite le flacon pendant 20 secondes pour mélanger.

Vous pourrez ainsi en vaporiser dans toute la maison et purifier l’air de votre intérieur.

Le spray se conserve 6 mois à température ambiante. (la recette vient du site ateliersaunaturel

Ne vous privez pas des huiles essentielles pour avoir une maison saine.

Installez un système de VMC.

Un moyen plus onéreux mais bien plus efficace vous permet de purifier l’air de votre maison.

Il s’agit des VMC (Ventilations Mécaniques Contrôlées). Le système est installé directement dans votre maison et filtre l’air en permanence. 

Pour en savoir plus sur les différents systèmes VMC. 

Conseil #2 : vérifiez le taux d’humidité

Maison saine – Photo de Damien Raymond.

Pourquoi ?

La première chose que vous devez combattre pour avoir une maison saine c’est le taux humidité. 

Lorsque le taux d’humidité n’est pas contrôlé dans une maison, il y a une prolifération de microchampignons qui au fil du temps deviendront de la moisissure.  

Cette moisissure est à éliminer absolument car elle peut être responsable de problèmes de santé comme de la toux, des problèmes respiratoires, des crises d’asthme et autres. 

En pratique

Pour éviter d’avoir des problèmes de moisissures, il faut adopter les bons gestes. 

Aérez la salle de bain après avoir pris votre douche. Evitez les grosses vapeurs.
Évitez de sécher votre linge à l’intérieur de la maison. Ou alors aérez pendant que le linge sèche.
Aérez quand vous cuisinez. Sinon vous allez constater l’apparition de condensation sur les fenêtres. Signe d’humidité.
Évitez de trop chauffer les pièces de la maison. Idéalement, soyez autour de 17°C – 20°C.
Le taux idéal d’humidité se situe entre 45% et 65%. Pour vous aider, vous pouvez acheter un hygromètre (autour de 12 €).
Déposez du gros sel dans un bol et placez-le dans la pièce qui est trop humide. Le gros sel est un parfait absorbeur d’humidité.

Conseil #3 : utilisez des produits d’entretien naturels 

Maison saine – Photo de Mitzie organics.

Pourquoi ?

Entretenir sa maison et faire le ménage régulièrement est très important lorsque l’on désire une maison saine.

Mais quand nous utilisons pour cela des produits toxiques, chargés de COV (composé organique volatil), on se met en danger.

En effet, les COV sont des éléments nocifs qu’il faut éviter.

On les retrouve notamment dans les solvants, les dégraissants, les conservateurs, les dissolvants, les agents de nettoyage etc. 

L’impact qu’ils ont sur la santé peut-être grave, c’est pourquoi il faut s’en débarrasser en changeant ses habitudes. 

En pratique

Mon meilleur ami pour nettoyer mon appartement simplement et naturellement, c’est le vinaigre blanc

Je l’utilise partout.

Ce désinfectant naturel est une pure merveille, à utiliser :

Dans les toilettes et la salle de bain.

Je remplace l’eau de javel par le vinaigre pour nettoyer la cuvette, la baignoire ou le lavabo.

Il va désinfecter, nettoyer et chasser les mauvaises odeurs. 
Comme nettoyant multi-usages.

Dans un flacon spray, remplissez presque la totalité du contenant avec du vinaigre blanc, ajoutez des écorces d’oranges, citrons, pamplemousses ou tout autres agrumes.

Vous pouvez diluer le vinaigre avec un peu d’eau.

Ce spray est parfait car il est désinfectant et sent bon les agrumes.

Mais le vinaigre blanc n’est pas votre seul allié naturel.

Utilisez aussi le bicarbonate de soude, le savon noir, le savon de Marseille, les cristaux et percarbonate de soude, les huiles essentielles, etc.

Tous ces produits vous aideront à retrouver une maison propre et saine sans vous mettre en danger. 

Voici mes meilleurs produits ménagers maisons.

Retrouvez ici 7 recettes de produits ménagers à faire vous-même. 

Conseil #4 : nettoyez votre literie et vos rideaux

Maison saine – Photo de Nine Köpfer.

Pourquoi ?

Les acariens, les bactéries et la poussière s’accumulent sur nos lits, draps, housse de couette et taies d’oreiller.

C’est pourquoi il est indispensable de nettoyer sa literie toutes les semaines.

En ce qui concerne vos rideaux, housses de canapés, et tous les textiles de votre maison, il est important de les laver régulièrement aussi car ce sont des nids à acariens et bactéries.

De plus, c’est principalement sur ces textiles que les polluants, les COV, la fumée, etc. vont s’agripper

En pratique
Toutes les semaines, passez en machine vos draps, taies d’oreillers et housses de couette à 60°C. La haute température éliminera les acariens et autres bactéries. 
Pour ce qui est de vos rideaux et textiles de la maison, lavez-les également à 60°C tous les 3-4 mois. 
Lavez votre couette aussi, toujours à 60°C à chaque changement de saison ou dès que vous en sentirez la nécessité. 
De plus, il ne faut pas négliger votre matelas.

En effet, il peut être un vrai nid à poussière et à acariens.
Je vous conseille donc de passer l’aspirateur directement sur le matelas tous les 6 mois. Vous serez surpris de la quantité de poussière. 

Là encore, la lessive et les produits nettoyants pour textiles que vous utiliserez seront importants. 

Le but étant d’éliminer les acariens et les bactéries sans que ce soit dangereux pour votre santé.

Je vous conseille donc d’opter pour une lessive faite maison

Vous vous garantissez ainsi un intérieur plus sain.

Conseil #5 : dites “non à la poussière”

Maison saine – Photo de Kunj Parekh.

Pourquoi ?

Ici, rien de bien novateur.

La poussière n’est pas notre amie. 

Elle contient des traces de produits chimiques, de particules diverses, de poils d’animaux domestiques, de micro-résidus, d’acariens, d’insectes, de fragments de moisissure, etc.

La poussière joue un rôle dans la qualité de l’air intérieur que nous respirons.

C’est pourquoi il faut l’éliminer. 

En pratique
Tout d’abord privilégiez grandement l’aspirateur (avec un filtre HEPA) au balai.

En effet ce dernier déplace et décolle la poussière. Ce qui n’est pas bon pour vos bronches et vos muqueuses.
Ensuite, dites adieu à votre plumeau et autres deplaceur de poussière.

Rien n’est plus efficace qu’un bon chiffon humide qui va attraper la poussière.
Évitez également de laisser trainer des affaires sur le sol (vêtements, jouets, magazines, etc.).

Ils sont propices à l’accumulation de la poussière.
Enfin, pourquoi ne pas adopter un mode de vie plus minimaliste ?

Évitez l’accumulation d’objets inutiles, souvent décoratifs et étant de vrais nids à poussière. 

Pour plus d’astuces anti poussière.  

Conseil #6 : adoptez le style japonais

Maison saine – Photo de Dayne Topkin.

Pourquoi ?

J’adore la culture japonaise.

Elle allie tradition et modernité d’une façon magnifique. Et nous aurions, je pense, beaucoup à apprendre de leur façon de vivre. 

Mais avant de commander votre premier kimono, j’aimerais que l’on s’attarde sur une coutume bien particulière. 

Enlever et laisser ses chaussures à l’extérieur ou dans l’entrée de sa maison. 

En effet, lorsque vous pénétrez dans votre maison avec vos chaussures et que vous vous baladez de pièce en pièce, vous amenez avec vous toute la saleté, la poussière et les bactéries extérieures à l’intérieur. 

Rien de très réjouissant.

Surtout si vous avez des enfants en bas âges qui rampent et qui jouent sur le sol.  

En pratique

C’est simple, il suffit d’enlevez et de laissez vos chaussures à l’entrée de votre maison ou de votre appartement. 

C’est une habitude à prendre.

Une fois que ce sera fait, vous ne vous poserez même plus la question. 

Je vous conseille d’investir dans un paillasson que vous placerez à la porte de votre maison.

Cela vous permettra d’essuyer l’excédent de saleté de vos chaussures ainsi que de laisser vos chaussures directement dessus et non à même le sol.  

Et pourquoi ne pas renouveler votre garde-pantoufle?

Achetez-vous une paire de pantoufles ultra-confortable que vous laisserez dans votre entrée. 

Ainsi vous quitterez vos chaussures dans lesquelles vous avez passé votre dure journée pour ces superbes pantoufles sans aucun regret. 

Et pourquoi ne pas investir dans un lot de pantoufles pour vos invités.

Ils se sentiront moins inconfortables à l’idée de quitter leur chaussure en arrivant chez vous.

Ce sera plus sympathique que de rester en chaussette.

Conseil #7 : nettoyez votre frigo régulièrement

Maison saine – Photo de Squared.

Pourquoi ?

Même si cela peut sembler logique, nettoyer son frigo fait partie des habitudes à adopter pour avoir une maison saine. 

En effet, notre frigo serait un vrai nid à bactéries.

Pour ne pas risquer de tomber malade et d’avoir des intoxications alimentaires, il faut que votre réfrigérateur soit propre régulièrement.  

En pratique

Je vous conseille de nettoyer votre frigo toutes les deux semaines. 

Pour le nettoyer : 

Sortez tous les aliments de votre frigo et placez-les dans une glacière ou dans des sacs isothermes.
Retirez tous les accessoires du frigo pour les laver individuellement. 
Utilisez une éponge et de l’eau avec un peu de vinaigre blanc (votre nouveau meilleur ami).
Nettoyez aussi l’extérieur de votre réfrigérateur ainsi que les jointures.
Séchez tous les accessoires, l’intérieur et l’extérieur avec un chiffon sec et propre.

Aussi, dégivrez régulièrement votre congélateur. Tous les 3 mois environ. 

Pour éviter les mauvaises odeurs, vous pouvez laisser un demi-citron dans la porte de votre frigo ou placer un bol rempli de bicarbonate de soude sur une des étagères. 

Pour finir, la température de votre frigo doit être bien réglée.

La température idéale est de +4°C. Vous pouvez vous situer entre +1°C et +5°C.

Pour savoir comment placer vos aliments dans votre frigo, voici quelques conseils.  

Maison saine – Vidéo de la Quotidienne.

Conseil #8 : plantez

Maison saine – Photo de Patrick Perkins.

Pourquoi ?

Oubliez l’image des supers plantes dépolluantes qui vont complètement changer votre air intérieur.

Eh oui, les plantes dépolluantes telles qu’on l’entend, ca n’existe pas

Il ne faut pas s’attendre à des miracles.

Ouvrir vos fenêtres et aérer quotidiennement reste plus efficace pour une maison saine. 

Cependant, les plantes d’intérieur ont de réels bienfaits.

Certaines peuvent enlever les mauvaises odeurs ou encore réguler le taux d’humidité. 

Avoir des plantes chez soi est extrêmement bénéfique et peut apporter un réel bien être

En pratique

Maison saine – Vidéo de la Quotidienne.

Conseil #9 : changez votre façon de parfumer

Maison saine – Photo de Social.Cut.

Pourquoi ?

Rien de tel qu’un bon bain aux bougies parfumées, ou encore d’allumer un brin d’encens pour se détendre, ou bien d’utiliser un “parfum d’ambiance”. 

Malheureusement, toutes ces pratiques sont extrêmement nocives pour votre santé.

Ces parfums et encens sont de vrais polluants de votre air intérieur. 

Les particules polluantes qui en découlent vont stagner sur vos murs et sur le long terme vont être dangereuses pour vous. 

En pratique

On arrête tout ce qui est bougie conventionnelle et parfumée.

On arrête également de brûler de l’encens ou d’utiliser des sprays pour parfumer son intérieur.

Je vous propose de vous diriger plutôt vers des bougies à la cire de soja ou d’abeille qui sont bien meilleures pour votre santé.
Prenez l’habitude aussi de diffuser des huiles essentielles à la place de brûler un bâton d’encens.
Vous pouvez également récupérer quelques pommes de pin et y ajouter quelques gouttes d’HE directement dessus.

Placez-les dans la pièce de votre choix et cela la parfumera. C’est économique, écologique et meilleur pour votre santé.
Aussi, lorsque je passe l’aspirateur, j’adore que cela sente bon.

Alors je rajoute un coton qui contient quelques gouttes d’HE de lavande dans le sac.

Si votre aspirateur ne contient pas de sac, déposez-le directement dans le bac. Lors de votre passage, vous laisserez derrière vous une bonne odeur de lavande.

Conseil #10 : fumez à l’extérieur  

Maison saine – Photo de Pascal Meier.

Pourquoi ?

Ce n’est pas un secret, les effets nocifs, dangereux et nuisibles du tabac sont prouvés. 

Lorsque vous fumez chez vous, les substances et particules toxiques contenues dans la fumée vont rester dans l’air.

Petit à petit, elles vont stagner sur les murs et rendre ainsi l’air de votre maison toxique. 

Il est donc indispensable de fumer à l’extérieur pour que votre maison reste saine. 

En pratique

Si vous avez un balcon ou une terrasse, vous pouvez aller y fumer.

Mais fermez bien la porte derrière vous car la fumée peut rentrer dans votre logement. 

Si vous ne possédez pas de coin extérieur, il vous faudra sortir dehors.

Vous pouvez aussi investir dans une plante comme la Sansevieria Trifasciata qui va assainir l’air de votre maison et réduire ainsi les effets négatifs de la fumée du tabac. 

Mais elle ne fera pas de miracle.

maison saine retenir

Maison saine – Bienetresimple.

Faites le test

Pour vous aider encore plus à adopter les bons gestes, je vous conseille de faire ce test

Créé par le ministère de la transition écologique et solidaire français, vous aurez un bilan personnalisé sur les changements à adopter dans votre maison en fonction de vos réponses. 

Cela vous permettra d’aller encore plus loin dans votre quête d’une maison propre et saine.

J’espère que ces 10 conseils vous guideront pour adopter de nouvelles habitudes pour avoir une maison plus saine.

Car c’est important de se sentir bien et en sécurité dans sa maison.

Avez-vous d’autres habitudes pour rendre votre maison saine ? Je suis impatiente de les connaître!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *